ELABORATION AU DOMAINE
Accueil / Savoir-faire / Elaboration au domaine

Du pressoir au dégorgement, chaque étape de l’élaboration des champagnes de la Maison Chauvet est marquée par les gestes singuliers, devenus rituels, de la famille. Loin de n’être que philosophie, « la plus grande tradition du champagne » se vérifie dans l’exécution de notre savoir-faire.

Notre attachement à la plus grande tradition du champagne se vérifie dès le pressoir. Celui de Champagne Chauvet est vénérable (plus de 60 ans !) et malgré un usage laborieux, il permet d’obtenir d’excellents résultats. Presser les raisins doucement et avec soin : voilà la démarche, incontournable, que nous adoptons pour obtenir des moûts clairs, limpides et riches, dont les arômes sont parfaitement conservés. Chacune de nos 21 parcelles est pressurée séparément ; les cépages sont également distingués.

Par la suite, la fermentation en cuves individuelles permet à chaque type de vin d’exprimer ses premiers arômes, gardant son unicité jusque l’assemblage. Seuls les Pinot Noir vinifiés en rouge sont élevés en fûts. Ils donneront notre célèbre vin tranquille : le « Bouzy Rouge ».

Après la prise de mousse, les cuvées de la Maison reposent « sur lattes » pendant un minimum de trois ans ; le temps de la plénitude dit-on chez nous. Lorsque l’étape de maturation est achevée intervient le remuage. Il se pratique, chez Champagne Chauvet, pour la majorité de nos vins, manuellement sur pupitres.

Enfin, après le dégorgement, nos vins sont rééquilibrés grâce à un soupçon de liqueur champenoise qui permet de révéler les arômes, le supplément d’âme de nos champagnes, sans pour autant masquer leurs subtilités.